Liens et annexes sur la physiothérapie

Liens utiles sur la physiothérapie:

Annexes
    • Physiothérapie « générale » :

    Traitement global de l’ensemble du corps, non spécifique à une région, surtout lors d’atteintes chroniques.


    • Thérapies manuelles :

    Traitement plus spécifique, souvent articulaire, d’une région bien déterminée avec des techniques de médecine manuelle (Maitland, Sohier, SAMT…)


    • Harmonisation fonctionnelle articulo-musculaire :

    En complément à une technique manuelle en y introduisant des manœuvres agissant au niveau des tissus musculo-tendineux et des capsules articulaires.


    • Harmonisation des dysfonctions neuroméningées :

    Techniques de physiothérapie axées sur les tissus nerveux. Le physiothérapeute travaillera par mobilisations et étirements progressifs des tissus afin de leur redonner un mouvement physiologique de mobilité et d’extensibilité.


    • Traitement des troubles de l’équilibre :

    Cette thérapie s’adresse le plus souvent aux personnes âgées et elle consiste à « reprogrammer » les réactions d’équilibre. On utilisera pour cela, des plans instables afin de stimuler ces réactions.


    • Traitement des cicatrices :

    Utilisation d’un appareil à succion, le « Skintonic®». Ce traitement aura pour but de diminuer les chéloïdes, traiter les cicatrices hypertrophiques et redonner une liberté de fonctionnement aux divers plans de la superficie en profondeur de la peau.


    • Traitement myofacial :

    Ce traitement s’effectue avec l’aide d’instruments comme de petits crochets (crochetage myofacial). Le but de ce traitement est d’étirer, d’assouplir et de libérer les adhérences des zones traitées.


    • Triggerpoints :

    Traitement sur des zones réflexes induisant des tensions et des contractures musculaires. Le but de cette technique est de libérer les tensions et contractures musculaires afin de régulariser le tonus des muscles traités.


    • Traitement par ondes de chocs :

    La thérapie extracorporelle par ondes de choc est une méthode thérapeutique utilisant des ondes de choc radiales. Celles-ci sont des ondes acoustiques de haute énergie. Elles sont transmises à travers la surface de la peau et diffusées radialement au niveau des tissus. L'organisme réagit par une stimulation de l'activité métabolique tout autour de la zone douloureuse. Ceci stimule et accélère le processus de guérison. Les tissus réagissant le mieux à cette thérapie sont les tendons, les ligaments, les bourses au niveau des articulations, les fascias, tel les fascias plantaires…


    • Taping et kinésiotape® : Le taping souvent rigide, permet de stabiliser une articulation (cheville, genou, doigt…) avant une compétition sportive.

    Le kinésotape® est une bande élastique autocollante appliquée directement sur la peau. Son but est, par l’intermédiaire des mécanorécepteurs cutanés, de transmettre des informations afin de relâcher les tensions musculaires, ou de stabiliser par une réponse proprioceptive une articulation. On peut également utiliser ce type de bandage pour obtenir un effet de drainage.


    • Massage relaxant : Massage ayant pour but le relâchement des tensions musculo-tendineuses et le bien-être.
    • Massage thérapeutique: Massage qui peut être associé à d’autres techniques de massothérapie comme la recherche des tensions, contractures et dysfonctionnements musculaires.
    • Massage transverse profond (MTP) :

    Ce type de massage s’applique surtout aux structures tendino-ligamentaires et il consiste en une friction profonde et énergique qui a pour but de libérer les fibres et de casser les adhérences, limitant un mouvement, ou causant des douleurs.


    • Drainage lymphatique : 

    Massage le plus souvent manuel drainant la lymphe ce qui amène une diminution des œdèmes lymphatiques. Ce drainage peut être également effectué à l'aide d'une machine comme le « Skintonic® ».


    • Traitement des atteintes neurologiques :

    Ce type de traitement est spécifique aux atteintes neurologiques et doit être adapté à chaque pathologie.


    • Gymnastique médicale :

    Gymnastique corrective pratiquée le plus souvent en cas de problèmes touchant le rachis.


    • Renforcement et harmonisation des tensions musculaires :

    Renforcement musculaire pratiqué en respectant les divers paramètres d’harmonisation entre les divers groupes musculaires.